•  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     15 janvier 2015, 10h20.

    "Petit insecte, je te regarde jouer sur le tapis du salon, dans ta bulle imaginaire, tu souris. Ce sourire me fait penser à une armure indestructible dans laquelle rien ne peut t'atteindre.

    Pourtant, pendant plusieurs jours, de son écran lumineux, la télé a gerbé tant de violences et de haine dans cette pièce où ta voix cristalline se propage comme des confettis. Ces jours apocalyptiques dont tu n'as pas eu conscience derrière le mur salvateur de ton innocence.

    Je te regarde et l'amour infini que j'ai pour toi n'arrive pas à contenir la peur qu'un jour, toi aussi, tu sois victime de la folie humaine, cette lave brûlante qui s'étale dans le monde comme un tsunami lent et insatiable. J'ai peur qu'un jour il ne t'atteigne et te fasse souffrir. Je ne peux me résoudre à trouver de quoi me rassurer.

     

    Les enfants de ton âge sont les armes de demain, armes pacifiques qui, je l'espère ne se transformeront jamais en armes de destruction et de mort.

    Comment vous apprendre, toi et ta génération, que le meilleur chemin dans cette vie si courte est celui de l'amour et du respect de l'autre, que la solidarité et l'entraide sont les garanties d'un monde où les fleurs ne culpabilisent pas de fleurir, que la différence est un atout plus qu'un problème.

     

    Tu joues et tu ris et je ne me lasse pas de te regarder, tellement tu réchauffes mon coeur refroidi et recroquevillé dans sa cage.

    Plus tard, dans tes livres d'Histoire, tu apprendras qu'un jour d'hiver, en 2015, des hommes ont été tués froidement juste parce qu'ils dessinaient, juste parce qu'ils faisaient leur métier, et qu'avec eux ont été blessés l'espoir et la paix que chacun d'entre nous aspire le matin face à l'image de notre miroir.

    J'espère que tu auras la chance de vivre dans un monde aussi joyeux que celui que tu es en train de créer sur le tapis du salon, un monde où sourire ne sera pas devenu un luxe ou un crime. Un monde où tu pourras, fièrement, crier « Liberté ! » aux vents et aux cieux azurés.

    En attendant, je continuerai à te regarder, à t'aimer et à te protéger, car tu es un cadeau pour ce monde, tu es la fleur au milieu du champs de blé, l'oiseau dans le ciel, tu es la seule arme efficace qui peut encore sauver ce monde qui s'effrite.

     

    Si tous les Charlie de France et d'ailleurs pouvaient avoir l'envie d'écrire cette lettre à leurs enfants, la foi en l'humanité resterait une réalité palpable, le gage d'un futur coloré.

    Et ce serait trahir la promesse de ta génération que dire qu'il n'y a plus d'espoir..."

    Pin It

    3 commentaires
  • A l'occasion de l'anniversaire de mon site web professionnel, ces trois tirages en formats carrés signés en 20x20cm de trois de mes réalisations sont à gagner ce week-end. 

    Vous pouvez cliquer sur l'image pour voir les photos en grand format.

    Concours Twitter : 3 tirages photos à gagner ce week-end !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ce concours est uniquement organisé sur Twitter.

    Il suffit de me suivre sur Twitter (évidemment) et ensuite de RT Ce tweet qui annonce ce concours, le tirage au sort parmi les participants aura lieu le lundi 03 novembre 2014 vers 10h00, heure de fin du concours.

    Les 3 gagnants choisiront leur tirage parmi les 3 proposés dès lundi et les recevront ensuite chez eux.

    ----------------------------------------------------

    Voici les 3 gagnants du concours : 

    - PandoraBlackBox ‏@Saly_BeCool 

    - Ferkana @ferkana

    Tulisquoi ‏@tulisquoi 

    Bravo à vous !

    Il vous suffit de choisir l'un des 3 tirages et de me communiquer votre adresse postale pour le recevoir. Vous pouvez m'envoyer les infos par mail ici : christian.chaplin@sfr.fr

    Merci à tous les participants et restez connectés pour d'autres évènements à venir.

    Pin It

    1 commentaire
  • Cette année, j'ai le plaisir de faire partie du Jury de la 2ème édition du concours de nouvelles "48 heures pour écrire". La 1ère édition a rencontré un grand succès en 2013 avec plus de 1 400 participants. Il s'agit du 1er concours d'écriture limité dans le Concours de Nouvelles "48 heures pour écrire" 2ème éditiontemps ! Nous vous invitons à participer nombreux à cette 2ème édition ! Le thème est enfin annoncé : LE COURAGE. Rendez-vous sur www.edilivre.com.
    Ce concours est gratuit et ouvert à tous, quels que soient votre âge, votre nationalité et votre lieu de résidence.

    Pour participer, envoyez votre nouvelle par mail à nouvelles@edilivre.com.

    Pour être acceptée, votre nouvelle devra :
    - être au format Word ou PDF
    - respecter la thématique imposée qui sera dévoilée le vendredi 21 novembre à 19h sur cette page
    - ne pas dépasser les 10 000 caractères, espaces compris, soit environ 2 pages A4
    - être écrite en police Times New Romans de taille 12 avec interligne simple
    - être anonyme : votre nom, prénom ou pseudo ne doivent pas y figurer
    - ne pas contenir d’illustrations, images ou photos, uniquement du texte
    - les textes sous forme de poème sont acceptés

     

    Le mail accompagnant votre nouvelle devra obligatoirement contenir les informations suivantes :
    - nom et prénom du participant
    - pseudo du participant s’il souhaite être mis en avant sous un autre nom et conserver l'anonymat
    - titre de la nouvelle
    - préciser en toutes lettres : « En participant à ce concours, j’accepte pleinement son règlement disponible sur le site Edilivre.com »

    Vous pouvez télécharger le règlement ici.

    Il y a 12000 euros de lots à gagner, dont des éditions de manuscrits et de nombreux bons d'achats auprès des partenaires du concours.

    Bonne chance aux participants !

     

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique