• Dans le monde foisonnant et en pleine croissance de l'auto-édition, voici un roman qui mérite un détour de lecture. Un premier roman comme j'aime en lire.

    Alain Delmas | Dans l'ombre du ViaducTitre : Dans l'ombre du viaduc

    Auteur : Alain Delmas

    Parution : 2016

    Edition : AE

    Résumé / 4ème de C : Espagne, fin des années cinquante. Arnaud Madrier a l'occasion de séjourner sur les lieux même où quelque vingt ans plus tôt, engagé dans les brigades internationales, son père a mystérieusement disparu.

    Ce voyage représente pour lui la possibilité de comprendre enfin ce qui s'est alors passé.

    Mais sa venue dérange, comme si les faubourgs de Teruel résonnaient encore des évènements dramatiques qui s'y sont joué autrefois. La boîte de Pandore qu'il entrouvre va dévoiler des secrets qui, en quelques jours, ne tarderont pas à marquer à jamais ceux qu'il rencontre et à bouleverser leur vie. 

    La sienne aussi.

    Mon avis : 

    Ce qui devait être un agréable déplacement professionnel et un séjour festif, agrémenté d'une enquête personnelle et familiale sur la disparition du père d'Arnaud Madrier, va vite évoluer vers un suspense bien construit, au coeur de l'Espagne des années 50. De très belles descriptions, des personnages avec de forts caractères et, surtout, une intrigue qui entraîne le lecteur vers de fausses pistes, des retournements de situations, jusqu'à la fin qui, bien qu'étonnante, ne déçoit pas. 

    La seconde partie du roman est beaucoup plus prenante que la première, où l'auteur plante le décor avec de nombreuses descriptions d'un pays et d'une époque qu'il connait certainement très bien, ceci entraînant quelques longueurs. 

    Ce roman plaisant, bien écrit, saura vous procurer un agréable moment de lecture.

    _____________________

    Vous pouvez vous procurer ce livre Sur Amazon 

    Pin It

    votre commentaire
  • Une nouvelle "Chronique des auto-édités", je viens de terminer le roman de Marilyse Trécourt. Encore un roman inhabituel de mes lectures. Mais, de plus en plus, je m'aventure à lire hors de mes sentiers battus, et, cette fois encore, c'est une jolie découverte.

    Marilyse Trecourt | Otage de ma mémoireTitre : Otage de ma mémoire.

    Auteur : Marylise Trécourt

    Parution : 2016

    Edition : AE

    Résumé / 4ème de C : «Je me sens impuissante, prisonnière d’une angoisse qui me submerge. Je ferme les yeux, à la recherche de souvenirs. Je me retrouve face à une porte en métal dur et froid, sans poignée. Je tambourine, je la pousse de toutes mes forces, je me jette contre elle, je pleure, je supplie, je la griffe avec mes ongles en sang. Mais elle résiste, imperturbable, impitoyablement fermée sur ma mémoire. » 


    En se réveillant ce matin-là, tous ses souvenirs ont disparu. Sa voix également. Qui est-elle ? Pourquoi personne ne s’inquiète-t-il de son absence ? Quelles sont les réelles motivations de ceux qui prétendent l’aider ? Et surtout, pourquoi l’éventualité de retrouver la mémoire l’effraie-t-elle autant ?

    Mon avis : 

    C'est le troisième roman de Marylise Trécourt, et la lecture s'en ressent : Ecriture fine et précise, descriptions réalistes et personnages attachants. Un roman très mature et bien construit. Je l'ai lu d'une seule traite, ce qui est assez rare. 

    On assiste au réveil (psychologiquement douloureux) de cette jeune femme, qui ne sait plus qui elle est, ni comment elle est arrivée dans cette chambre d'hôpital. Elle ne se souvient plus de son identité, des raisons de son hospitalisation, de sa vie passée. Elle ne parvient plus à prononcer le moindre mot.

    Avec l'aide d'une infirmière avec qui elle va se lier d'amitié, d'un policier, d'un psychiatre, mais aussi de ses confrontations avec les autres patients du service, elle va partir en quête de ses souvenirs pour pouvoir se retrouver et redevenir celle qu'elle était avant le black-out de sa mémoire. Mais qui était (est)-elle vraiment ?

    Cette aventure dans laquelle l'héroïne amnésique plonge, corps et âme, est vite devenue addictive pour le lecteur curieux et impatient que je suis. Chaque page achevée entraînant inexorablement l'abordage de la suivante, je l'ai lu sans interruptions jusqu'à la fin, que je vous laisse le loisir et le plaisir de savourer lorsque vous aurez fait le (bon) choix de vous procurer ce très joli roman.

    Marilyse Trecourt signe là une belle enquête humaine, un voyage intime dans les méandres et les mystères complexes de la mémoire qui défaille. Un coup de coeur !

     

    La page auteur de Marylise Trécourt

    Son compte Twitter

    Pour vous procurer son roman

    Pin It

    votre commentaire
  • Pour mon retour, en attendant mes prochaines chroniques et l'avancée de mon roman, je vous livre quelques photos réalisées cet été, notamment au festival de Jazz de Marciac (32), où j'ai passé 3 semaines incroyables !

    Bonne rentrée à tous !

    www.christianchaplin.fr

    Derniers extraits photographique de cet été.

     

    Derniers extraits photographique de cet été.

     

    Derniers extraits photographique de cet été.

     

    (La belle et talentueuse chanteuse Vanina de Franco)

    Derniers extraits photographique de cet été.

    (Yoann Godefroid, contrebassiste)

    Derniers extraits photographique de cet été.

     

    (Soheil Tabrizi-Zadeh, guitariste)

    Derniers extraits photographique de cet été.

    Derniers extraits photographique de cet été.

    Derniers extraits photographique de cet été.

    Derniers extraits photographique de cet été.

     

    (Extraits de la série réalisée avec Marie)

     

    Ce fut un été riche en rencontres et en inspirations !

    A très vite, pour une nouvelle chronique littéraire.

     

     

    Pin It

    2 commentaires